La réalité en direct….

| Madame le Maire,

Pour répondre à vos questions concernant le fumier de notre ecurie, nous avons modifié depuis quelques semaines notre mode d’évacuation. Lors du cirage hebdomadaire des boxes, la quasi totalité du fumier est évacué en container et valorisé pas la SARL capdebosc a assaut qui l’épant sur une centaine d’hectares. Les restes de fumiers sont mise en attente quelques jours derrière l’ancien bâtiment de tir en attendant d’être également enlevé par Cédric capdebosc. Depuis quelques jours, nous avons mis en place une remorque pour récupérer le fumier près des écuries. Je me permet d’attirer votre attention sur la valeur écologique de ce produit qui sera bientôt collecté par l’usine de méthanisation et qui aujourd’hui est utilisé pour fertiliser une centaine d’hectares sur la plaine de Nay. La petite quantité de fumier restant sur le site fait d’ailleurs le bonheur de nombre de nos concitoyens qui viennent régulièrement nous en demander pour les jardins. C’est ce petit stock que vous pouvez apercevoir derrière le bâtiment de tir.

Restant à votre disposition pour toute question

Respectueusement

Thierry Chanonat


     

Actualité - autres articles :



Scroll To Top